Dans une petite ville, un vieux manoir hanté où cohabitent des souris pas comme les autres et des orphelins curieux et espiègles.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Help ! Monitrice en détresse ! [PV Leïla Carter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Mlle Fawn

avatar
Modou Groupe
Je faisais ma petite ronde habituelle, comme tout les matin au alentours de dix heures. Je vagabondais dans les couloirs, je regardais les orphelins s'amuser... Je passai dans la cour interne l'air de rien, toujours une petite boite de pansement sur moi au cas où ! Une habitude que j'avais prise, qui était très importante. Le matin, les gros accidents ou les petite blessures arrivent l'air de rien ! Surtout lorsqu'on est mal réveiller ! La plupart des enfants de moins de huit ans sont malades la nuit ! Alors me réveillée tôt le matin était comme une arme pour être en forme pour encore au moins une journée. Au pire la sieste ça existe, hein... Je montais au premier étage, pour finaliser ma ronde, lorsqu'un orphelin arriva en courant et hurlant de toute ces forces comme si il me cherchais depuis un moment déjà. Quand il eu l'air de me reconnaître, une expression de soulagement apparut sur son visage, il me supplia de venir au si vite que possible. Ne comprenant pas je le suivis. Dans le couloir du premier étage, Leïla Carter était assise contre le mur en se tenant la cheville. Une expression de douleur, de malaise se lisait sur son visage. Je me précipitais,aussi vite que mes frêles jambe me le permettais, sachant qu'elle n'était surement pas comme ça pour le plaisir. Quand on parle d'accidents.. Quelles mauvaise pensée dès le matin... M'insultant intérieurement,je me mit a examiner sa cheville :
"Mlle Carter ! Laisser moi voir votre cheville. Que c'est-il passer ?"
Cette cheville en question ne me paraissait pas trop abîmer, mais il ne faut pas se fier aux apparences...

Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans.actifforum.com

Leïla Carter

avatar
Modou Général

La nuit n'avait pas été facile pour notre jeune monitrice, en effet elle l'avait passé à s'occuper d'une paperasse sans importance, l'assurance de son violon, diverses factures et bien d'autre broutilles dont elle n'avait pas eut le temps de s'occuper plus tôt. La nuit avait donc été courte, très courte.

Elle se réveilla de bonne heure, comme à son habitude depuis qu'elle travaillait dans se merveilleux orphelinat ou il faisait bon vivre. Elle s'habilla en fonction du temps, aujourd'hui le soleil était de sortie et pointait déjà haut dans le ciel, elle enfila un jeans et un simple t-shirt, pas de veston cloutée aujourd'hui, et elle se chaussa de son éternel perd de botte plate. Les cigales chantaient en harmonie avec les rires joyeux des enfants déjà réveillé et en train de jouer à l'extérieur, une superbe journée s'annonçait.

Il était désormais l'heure d'aller dire bonjour aux petits orphelins qu'elle adoraient plus que tout et aux membres du personnels, qu'elle n'avait malheureusement pas encore eut la chance de beaucoup côtoyer. Elle pris soin de fermer la porte de sa chambre à double tours de clé, sait-on jamais qu'un vil cambrioleur s'introduise dans se havre de paix et vole son précieux stradivarius. Ensuite, elle s'occupa de réveiller en douceur les fillettes encore endormie, un réveil avec une douce chanson, rien de tel pour mettre un enfant de bonne humeur.
La tourner des chambres faites, il était temps de descendre.

La chambre de la jolie monitrice se trouvait au deuxième étage du manoir, juste au-dessous du grenier. Au moment de prendre les escaliers menant vers l'étage inférieur, Leïla trébucha et atterrit lourdement sur sa cheville gauche heureusement qu'une jeune garçon était là, non pas pour la réceptionner mais pour aller chercher l'infirmière, mademoiselle Fawn.
La secouriste arriva quelques minutes plus tard, suivie par le jeune bambin. Visiblement tracassée, l'infirmière lui demanda ce qu'il venait de se passer


    « J'ai juste fait une mauvaise juste, ne vous inquiété pas, ce n'est rien de grave. »

Rien de grave mais, la douleur était belle et bien présente. Leïla ne voulait surtout pas que le bambin ne s'inquiète pour elle, heureusement qu'il n'attendit pas la réponse de la jeune infirmière, il avait déjà filer, certainement prévenir tout les autres de l'accident dont était victime la monitrice.


Voir le profil de l'utilisateur

Mlle Fawn

avatar
Modou Groupe
Je me dépêchais de masser la cheville de la jeune monitrice. D'abord pour apaisé la douleur, mais aussi pour prendre connaissance de l'étendu des dégâts. La cheville était enflé ! Rien de grave disait-elle ! Elle avait frôler l'entorse. Une chance pour elle, ce cas pouvait être régler très rapidement avec de la glace et une paire de béquilles pendant au moins quinze jours.

Et bien ! Mademoiselle Carter on peut dire que vous avez eu un sacré coup de chance. Un peu plus et vous vous retrouviez incapable de marcher pendant au moins trois semaines. Mais venez donc à l'infirmerie je vais vous mettre un peu de glace !

Je me ressaisie à temps.

Mais que suis-je bête. Dans votre état il ne faut surtout pas que vous bougiez ! Ne bouger pas je reviens.

J'avais beaucoup de remords à la laissée toute seule avec une douleur qui pouvait à n'importe qu'elle moment lui monter à la tête. C'est ainsi que je courrais comme une folle dans les escaliers, prenant garde à ne pas tomber !

Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans.actifforum.com

Leïla Carter

avatar
Modou Général


Voilà que la petite infirmière laissa seule la monitrice blessée, lui précisant que dans son état elle ne pouvait absolument pas la rejoindre à l'infirmerie, sans blague !
La douleur restait supportable mais néanmoins cinglante à certain moment, le mollet de la jeune femme ne faisait qu'enfler, il avait presque doubler de volume en quelques minutes.

Un petit groupe d'enfants arrivèrent en trombe, mais toujours pas de glace pour soulager la douleur.
Le petit groupe de bambin demandèrent presque en même temps comment se sentait Leïla, ils semblaient tous inquiet.

    « Ne vous en fait pas, je vais très bien. C'est le petit démon des escaliers qui ma jouer un mauvais tour parce que je n'ai pas fait attention dans les escaliers. »

Quelques enfants se retournèrent vers les escaliers pour espérer apercevoir le démon imaginaire.

La jeune monitrice adorait inventer toutes sorte de démon, non pas pour faire peur aux enfants, mais pour qu'ils ne recommence plus leurs bêtises ou qu'ils fassent attention aux choses dangereuse, comme tomber dans les escaliers par exemple.

    « Vous devez me promettre de ne jamais courir dans les escaliers les enfants »

ils acquiescèrent tous en coeur, de peur des représailles du démon des escaliers.

Avant d'être leur monitrice, Leïla se considérait avant tout comme la grande soeur de tous, au plus profond d'elle, elle était encore une enfant, adorant les sucreries, jouer jusqu’à l'épuisement, ou bien était-ce inconsciemment, pour donner un peu plus de bonheur à tout c'est orphelins, allez savoir.

Son rôle de grande soeur, elle ne l'échangerai pour rien au monde.



Voir le profil de l'utilisateur

Mlle Fawn

avatar
Modou Groupe
Une fois à l'infirmerie, je cherchais dans le petit congélateur, conçu spécialement pour conserver la glace. Une fois la liasse de glace en main, je prenais un torchon -en bon état- à la "va-vite" et je l'enveloppait délicatement. Ainsi armée, je me dépéchais de remonter a vive allure, en faisant attention à ne pas bousculer les enfants qui descendaient. De retour vers la pauvre Leïla, je l'examinait elle, puis sa cheville. Son expression de douleur me faisait mal à moi-même, et sa cheville enflait à vu d'oeil. Délicatement, j'enroulait la glace autour de sa cheville. Rouge et enflée, elle faisait peine à voir.

Bon ! Je sais pas trop comment m'y prendre, il faudrait vous transporter à l'infirmerie, ou dans votre chambre. Le couloir n'est pas le meilleur endroit pour passer la nuit.

Un orphelin passa et demanda ce qu'il s'était passer.

Oh rien de gravedij-jeDis-moi, pense tu pouvoir me ramener la paire de bequille que je garde à l'infirmerie ? Elles sont près d'une petite table.

Quel soulagement pour moi quand il me dit oui ! J'allais pouvoir resté au cotés de la jeune monitrice.

Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans.actifforum.com

Leïla Carter

avatar
Modou Général



Une paire de béquille, voilà une chose qui n'était pas facile pour se déplacer et pour ne rien arranger, la chambre de Leïla était au deuxième étage et bien entendus il n'y avait pas d'ascenseur dans cette vieille bâtisse, quel chance !

L'infirmière envoya un petit garçon chercher la paire de béquille et resta donc avec Leïla. Elle continuait de masser la cheville et le mollet de la monitrice. Leïla observait mademoiselle Fawn en souriant, elle mettait vraiment du coeur à l'ouvrage, son travail était une vrai passion pour elle.
    « Vous et moi somme pareil mademoiselle, nous adorons notre travail »


Leïla sourit à la jeune femme avant de voir revenir le garçon avec la nouvelle paire de jambe de Leïla. La monitrice se releva avec l'aide de l'infirmière et pris possession des béquilles qui allaient l'accompagner durant deux longues semaines

Elles se mirent a arpenter ensemble les couloirs.

Voir le profil de l'utilisateur

Mlle Fawn

avatar
Modou Groupe
Le sourire de la jeune monitrice était resplendissant. Cela me donna un peu chaud au coeur. Je l'aidais a se relever, et elle pris possesion des bequilles. Ensemble, on marcha jusqu'à l'escalier. Petit bémol, elle allait surement peiner a monter. Mais il allait bien le falloir. Un bras sur sur mon épaule, une béquille dans la main de l'autre (l'autre bras). Et on y allait. Elle se concentrait pour ne pas chuter. Il y avait bien des risque pour qu'elle se blesse a l'autre cheville. Croyez moi !

Vous vous débrouillez remarquablement bien je trouve.

Qu'est-ce que c'était vrai... En haut des escaliers, il n'y avait plus qu'a rejoindre la chambre de Leila Carter, où elle allait passer la journée. Une journée sûrement pénible et ennuyeuse.


Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans.actifforum.com

Mlle Fawn

avatar
Modou Groupe
UP !
Hey =)
Leïla ! J'attend toujours ta réponse; mais te presse pas !

Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans.actifforum.com

Mlle Fawn

avatar
Modou Groupe
Up
Leïla ? si ta pas envie de répondre ou que ta pas le temps prévient moi par MP

Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans.actifforum.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum